ENQUETE DE LA FFB

SPORT SANTE


Suivant décret du 03 mars 2017 et concernant la prescription d’Activité Physique et Sportive par le médecin traitant,  le ministère des sports nous demande de leur communiquer le nom des clubs ayant pris en charge des boxeur(se)s qui ont une maladie en ALD (ex : diabète, Parkinson, maladies vasculaire, polyarthrite…).


 


Au regard de l’instruction, nous avons indiqué que la FFB, représentant les Comités régionaux/départementaux, ainsi que les actions développées par leurs clubs depuis de nombreuses années permettraient de construire un réseau capable de proposer une offre pérenne d’activités physiques par des personnes et des structures disposant des moyens et des compétences nécessaires.


 


Nous savons également, à la lecture des différents articles de journaux et/ou parutions dans des structures professionnelles, que nos structures associatives et nos clubs ont besoin de mieux se faire connaître, aussi bien en raison de leurs professionnalismes et de leurs conditions d’accueil de qualité, basés sur l’expérience. Notre réseau permettrait aux médecins traitants d’orienter les patients en fonction des compétences d’encadrement présentes, ainsi qu’aux patients de choisir l’activité de leur choix.


 


Nous vous demandons de nous indiquer, pour l’ensemble des clubs accueillant des patients atteints d’affections longue durée ALD (diabète, cancer, etc), pour une primo-information, les éléments suivants permettant dans un premier temps de mieux compléter les documents ministériels pour ensuite, dans un deuxième temps, étudier avec vous les besoins communs pour le développement de cette offre.


 


Merci d’indiquer par retour de mail à melissarouani.poleboxe@gmail.com pour chacun des clubs :


 


- Nom et adresse du club :


- Nature de l’ALD :


- Activité(s) proposée(s) :


- Qualification de l’encadrant :


- Coordonnées de la personne référente (tél, mail) :


- Date de création des créneaux :


- Nombre de personnes accueillies par séance :


- Périodicité des séances :


- Le nom du médecin référent de l’activité :


 


INSTRUCTION MINISTERIELLE